Avertir le modérateur

07/09/2007

Google, Wikio, et consorts : aspirateurs à conneries

Il paraît que ce sont des algorythmes, que les machines sont programmées pour ça. Et bien, moi, je dis que la hiérarchie automatique de l’information, c’est pas pour tout de suite. Je m’en suis rendu compte sur mon blogamoi. En regardant la provenance de mes visiteurs, j’ai remarqué que certains venaient de chez Wikio. Et pour arriver jusqu’à dans ma maison 2.0, ils avaient tapé Rocco Siffredi dans le moteur de recherches. Non pas que mon blogamoi ait viré cul pour attirer les foules. Juste que dans une note même encore sèche, j’ai osé expliquer que mon orgueil était aussi développé et turgescent que le pénis de Rocco Siffredi.


Et voilà comment on se retrouve référencé dans Wikio. Je pense que le mec (ou la nana, ne soyons pas sectaire) qui a tapé Rocco Siffredi dans un moteur de recherche en attend autre chose que mes métaphores graveleuses à la con. La liste des tags associés à ce mot-clé laisse d’ailleurs présager des heures de limage intensif à vous culpabiliser des générations entières d’ados pré-pubères qui mettent autant de temps à envoyer la purée que Carl Lewis à courir le 100 mètres.


Ce n’est pas la première fois qu’un tel truc m’arrive.


Flashback premier acte.


Fin août, je fais une petite note mi-déconnante, mi-sérieuse sur une dépêche AFP concernant la nouvelle petite amie de François Hollande. Trois minutes après avoir publié la note, elle se retrouve référencée sur Google News entre deux articles sérieux du Monde.fr et du Nouvelobs.com. Cinq minutes après, mes stats explosent.


Flashback deuxième acte.


Fin avril dernier, je fais une note intitulée « Les stratégies de second tour ». Bien sûr, ça concerne la présidentielle. Bien sûr, y’a quelque trucs vrais au milieu d’un océan de conneries. Même topo. En cinq minutes, ça se retrouve happé sur Google News entre deux articles sérieux. Sauf que là, y’a plein de gens qui déboulent, pensant trouver des réponses avant de voter pour le second tour. Réponses qu’ils peuvent toujours chercher. Résultat : bordée d’injures dans les commentaires et par mails, accusant le journal pour lequel je bosse de ne pas remplir son devoir d’informer, alors qu’ils sont sur un blog qui n’a pas de telles prétentions.


En fait, avec le web 2.0, il manque un truc, un mec pour faire la circulation même si c'est pour me mettre sur une voie de garage. Il faut faire vite, parce que rien qu’avec cette note où y’a écrit Siffredi et Hollande, j’ai peur d’être à nouveau googueullisé ou wikioisé. Pour le coup, on tournerait un peu en rond.

David Carzon 

28/08/2007

Jeune et Jolie

Dans la série, je vois le mal partout, aujourd’hui : quand la justice donne quelques sous à la nouvelle chérie d’Hollande, l’AFP lui enlève quelques années.

Bon, ami lecteur, je suis tombé sur un truc bizarre cet après-midi. Tu vas me dire que j’ai l’esprit mal tourné et je ne pourrais pas te dire le contraire. M’enfin bon, comme dit le renard à la tortue dans la fable : « tant va la cruche, allo, qu’à la fin tel est pris qui croyait vendre la peau de l’ours ». Tu vois où je veux en venir.

C’est une dépêche AFP qui est à l’origine de mon étonnement. Je te livre le début, c’est-à-dire la partie qui va t’intéresser.

« Closer devra verser 15.000 euros à la jeune femme figurant avec Hollande
Le magazine Closer, qui a été le premier titre people à  s'intéresser à  la classe politique, a été condamné mardi à  des dommages et intérêts, mais non interdit de diffusion, après la publication de photos volées du patron du PS François Hollande en compagnie d'une jeune femme (…) »

Bon, je ne sais pas si tu as vu le magazine en question montrant les échanges amicaux de François Hollande avec celle qui est présentée comme la successeuse de Ségolène Royal. La scène se passe sur une plage. Un des premiers réflexes est de se dire qu’elle est quand même pas mal cette journaliste d’un magazine qui pèse les mots et qui choque les photos. Mais sûrement pas de se dire que le père François, il se fait pas chier à se taper une petite jeunette.

Alors, j’avoue que je ne comprends pas bien la formulation « jeune femme » utilisée par l’AFP. A grenouiller dans les milieux politiques, j’ai bien sûr fini par la croiser la journaliste en question. C’était à l’Assemblée nationale où elle faisait un portrait de Bernard Accoyer, alors président du groupe UMP du Palais Bourbon. Oui, c’est une belle femme, avec un côté chicos dans le style. Ça se sent qu’elle ne bosse pas au Petit Ardéchois Illustré mais dans un hebdo parigot.

J’ai dit « une belle femme », j’aurais pu ajouter une « belle femme mûre » car c’est ce que j’ai pensé sur le moment. Et pour répondre à la question que tu vas inévitablement me poser, oui, j’étais au courant de la rumeur d’une liaison entre elle et Flamby et non, j’en avais rien à foutre car c’est pas mes oignons à la base. Mais maintenant que ça balance, je regarde quand même comment les journaux en parlent.

Donc, sans vouloir porter atteinte à la beauté de cette femme (heureusement que ça n’existe pas dans le code pénal cette infraction) et au bon goût - il faut le reconnaître - de François Hollande concernant la gente féminine, je pense qu’elle a dépassé la limite d’âge lui permettant d’accéder au titre de « jeune femme ». Ou alors, elle se vieillit volontairement et là chapeau pour les effets spéciaux dignes de Star Wars.

La question est pourquoi l’AFP utilise une telle formulation ? Simple erreur ? Problème de vue du journaliste qui a écrit la dépêche ? Ou malveillance ? Je ne sais pas, ami lecteur. Le problème, c’est que ce genre de chose n’est pas anodine.

En effet, entre d’un côté un homme qui laisse tomber sa femme pour une jeunette et de l’autre deux personnes du même âge qui tombent amoureux au risque de détruire les familles qu’elles avaient construites chacune de leur côté, la perception de l’entourage, des autres, du public en l’occurrence, n’est pas du tout la même. Mais alors pas du tout.

Sauf que comme je te l’ai déjà dit, je n’ai pas toutes les réponses. Sinon, tu m’appellerais Dieu et je ne daignerais même pas t’adresser la parole, petit vermiceau ignare.

David Carzon

PS : il y a aussi une certaine ironie à voir une journaliste d’un hebdo qui fait son beurre sur la vie privée des pipoles, demander le retrait d’un titre au nom du respect de la vie privée. Mais bon, des fois, on me dit que je suis trop ironique.

14/12/2006

Alphabêtisier 3.0

Raffaringard : nom masculin, familier (patois poitevin petipoinséré) Désuet, dépassé, se dit des personnes qui sont retournées dans l’ombre après avoir occupé un temps des fonctions importantes et qui font tout pour faire croire qu’elles sont incontournables. Exemple : « Pour amoindrir la portée des forums de l’union, Sarkozy a eu la bonne idée d’en confier l’organisation et l’animation à un raffaringard. »

Bertrandu : adjectif (lat. lache) Partagé entre deux camps en raison d’intérêts contradictoires, se dit de ceux qui hésitent à s’engager par peur de choisir le mauvais côté. Exemple : « Tu les vois, tous ces ministres qui tremblent à l’idée de dire trop vite dans quel camp ils sont. Regarde le ministre de la Santé, il a beau avoir rejoint le camp Sarko, il reste bertrandu entre sa loyauté pour le Premier ministre et sa volonté d’être bien placé auprès du président de l’UMP. »

Rebsamen : nom masculin inv. (am. bogarde) Se servir de quelqu’un en paravent pour éviter de répondre à une question ou à une demande. Exemple : « Dès que Ségolène lui demande quelque chose, Hollande dit rebsamen à tout. »

U.L.M.P. : nom masculin (sigle de Ultra Lourd Motorisé pour la Présidentielle) Gros engin de conception très complexe, uniquement monoplace qui peut embarquer beaucoup de passagers à condition que ceux-ci se taisent. Exemple : « Aux commandes de son U.L.M.P., Nicolas Sarkozy a réussi à décoller dans les sondages mais depuis qu’il a été pris dans l’ouragan Ségolène, on a l’impression qu’il pilote un peu à vue. »

David Carzon

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu