Avertir le modérateur

22/08/2007

Casino Royal

 

medium_DSC00064.JPG

A force de tirer sur la corde, j’ai voulu en avoir le cœur net. Alors je me suis présenté à la porte de l’établissement de bonne heure. 

- Bonjour Monsieur Carzon, vous êtes bien matinal. - Oui, je voudrais voir le directeur.
- Il y a un problème ? Quelque chose ne va pas ?
- Oui, j’aimerais lui poser quelques questions s’il n’est pas trop occupé.
- Je vous conduis jusqu’à lui.

L’employé me guide à travers les tables et les machines clignotantes jusqu’au bureau de son supérieur qui m’accueille chaleureusement.

- Ha monsieur Carzon, j’ai appris ce qui s’est passé hier, vous n’avez pas eu de chance. Ça ira mieux ce soir vous verrez. Qu’est-ce qui vous amène ici ?
- Justement ce qui s’est passé hier. J’ai perdu gros à la roulette alors je me fais un peu de souci sur mes fonds…
- Ne vous inquiétez pas, vous savez que vous jouez ce que vous voulez chez nous.
- C’est bien ça qui me pose problème, je ne joue pas avec mon argent. Vous me prêtez les sommes que je veux, je les joue en prenant beaucoup de risques, d’habitude je gagne parce que je suis doué. Mais hier, j’ai pris trop de risques et j’ai frôlé la banqueroute. Que se serait-il passé si j’avais tout perdu ?
- Pas grand chose monsieur Carzon. Au pire un petit mouvement de panique que nous aurions vite réprimé en vous prêtant à nouveau de l’argent.
- Mais vous ne pouvez pas me prêter de l’argent indéfiniment comme ça ?
- Presque. Vous savez, cet argent n’est pas le nôtre et il n’appartient même pas vraiment aux gens qui vous le prêtent. Ce n’est pas ça l’important.
- Qu’est-ce qui est important alors ?
- Comme vous dites, vous faites bien votre boulot, vous gagnez régulièrement et beaucoup puisque vous faites mieux que rembourser les sommes qu’on vous prête. Mais surtout, vous êtes un exemple, vous donnez envie à d’autres joueurs de prendre plus de risques qu’ils ne devraient le faire. Si vous arrêtez de jouer, les autres le feront aussi, ils joueront « petit bras ». Nous avons besoin de courroies d’entraînement, nous avons besoin de faire croire que prendre des risques avec de l’argent est naturel, nous avons besoin de leaders qui incarnent un système basé sur du vent au fond, des personnalités qui le rendent crédible, palpable si je puis me permettre ce jeu de mots. Si tout le monde joue petit, personne ne gagnera gros. Alors il faut juste accepter de perdre un peu de temps en temps.
- Mais si je continue à perdre ?
- Alors comme dans tout job, vous serez remplacé mais le système perdurera. Il y aura toujours des gens pour penser qu’il est nécessaire de prendre plus de risques pour gagner plus d’argent. Surtout avec l’argent des autres, on ne risque pas grand-chose finalement. Vous savez, il nous suffira de faire gagner un peu plus nos clients pour leur redonner confiance en eux et foi en ce système…

Stooooooooooooooooppppppppppppppppp

Vous croyez vraiment qu’un casino peut prêter de l’argent comme ça aux joueurs qui prennent le plus de risques. Non, il n’y a que les banques pour faire ça.

David Carzon

ça commence à lipduber sec

Ça y est, deux courageux se sont lancés pour relever le défi du lipdub lancé par les deux webagency, la new-yorkaise Connected Ventures et la parisienne Heaven, et que j'avais évoqué ici en juin. C'est comme pour une boom, il faut toujours qu'il y en ait quelques uns qui se dévouent avant que les autres emboitent le pas. Deux boîtes, une allemande et une française, ont donc monté leur petit clip. Deux voies très différentes. Et réussies.

A  voir le site d'Heaven ou sur le site dédié au défi fortbayard « Toi aussi, fais ton lipdub dans ta boîte où y'a que des jeunes qui sont sympas ».

David Carzon

11:21 Publié dans à jouir | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lipdub, heaven, clips

16/08/2007

L’absurdité du gâteau coupé en deux

medium_éclair2.jpg



Voilà, je suis encore en vacances, mais il y a des choses qui n’attendent pas. Oui, oui, crois moi, la colère ne prend pas de RTT et encore moins de congés payés. Et cette rage qui m’étreint, je ne peux la contenir. Il ne s’agit pas de la question du statut de la femme du président pourrait bien aller convertir le mollah Omar au christianisme que ça me ferait le même effet.


Non, il y a des choses plus sérieuses que ça. L’autre soir, je me retrouve à un dîner. Jusqu’au dessert, tout va bien, bonne graille, bon pinard… et bardada, voilà qu’on amène huit desserts individuels sur un plateau. Comme on dit à France 3 Orléans-Centre pour raconter comment le père Michu a explosé la terrine de la mère Michu avec sa 22 Long Riffle : et là, c’est le drame. Sur le plateau, y’a plein de gâteaux différents, des éclairs, des tartes, des glands… Bref, de quoi satisfaire tout le monde, y’a plus qu’à choisir.
Ben, non, il faut que quelqu’un lâche qu’on peut couper les gâteaux en deux. Là, ça part en sucette.


- Non, mais ça va pas, je dis. Il est pas question de toucher à ces gâteaux. Je veux en manger un entier moi.
- Ben si, on va les couper, on me répond, comme ça, on pourra en goûter plusieurs.
- Moi, je veux mon gâteau en entier, j’insiste en tapant du poing sur la table. Regarde, tu prends l’éclair, tu prends une bouchée, t’es déjà à la moitié. Et puis, c’est quand t’arrives à la moitié que tu te rends compte que c’est bon et que tu veux manger l’autre moitié. Avec vous, arrivé à ce moment-là, il faudrait que je me tape une moitié de tarte à l’abricot dont j’ai absolument pas envie.
- Oui, mais quand même, pense un peu aux autres, on me reproche.
- Haaaa bordel, je m’énerve, mais assumez vos choix. Sinon, achetez des petits fours.
- Tu fais chier, on me coupe, t’as qu’à choisir le premier, tu prends ce que tu veux. Et nous, on se partage le reste.
- Ok, moi, je prends l’éclair et je vous emmerde.

medium_éclair.2.jpg



Parfois, c’est même pas la peine de parler politique pour plomber une soirée.

David Carzon


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu