Avertir le modérateur

15/11/2006

Il est mouru Dominique Strauss-Kahn

(Tout est presque faux, mais tout aurait pu être presque vrai)

 

Le corps de celui que tout le monde appelait de ses initiales, DSK, a été retrouvé mort chez lui à la veille du premier tour des primaires pour l’investiture socialiste. Le téléphone encore accroché à la main, un horrible rictus figé sur son visage comme s’il était mort de peur. Aucun signe d’effraction, aucun signe de blessure apparente, c’est-à-dire aucun indice pour la police.

Les enquêteurs se sont d’abord intéressés à l’entourage proche de Dominique Strauss-Kahn. Des investigations qui les ont menés dans différents établissements comme les Chandelles, le 2+2, le Donjon, le Folie’s Pigalle… S’ils ont découvert beaucoup de choses passionnantes, il n’ont rien trouvé qui aurait pu leur donner un début d’explication.

Dans le même temps, ils sont tombés sur un coffre caché dans la résidence de DSK que les policiers ont finalement mis le doigt sur une piste intéressante. Cette cachette contenait de nombreuses cassettes vidéo surprenantes. En effet, il s’agissait d’une collection de confessions posthumes : Jean-Claude Méry, Francis le Belge, François Mitterrand, Pascal Sevran, Charles Hernu ou encore François de Grossouvre. Que du lourd donc.

Sauf que les policiers ont aussi trouvé un boîtier vide, sans la cassette qu’il contenait. Les flics n’ont pas eu à chercher bien loin la cassette en question. Après un premier visionnage, ils se sont rendus compte qu’il s’agissait de l’original de la vidéo enregistrée lors d’une réunion à Angers entre des enseignants et Ségolène Royal où cette dernière proposait d’exiger des professeurs une présence de 35 heures dans les collèges pour combiner cours et soutien scolaire gratuit. Une copie de cette vidéo avait été diffusée sur internet il y a quelques jours mettant la candidate socialiste dans l’embarras.

L’entourage de Ségolène Royal avait toujours soupçonné DSK d’être à l’origine de ce coup bas. Mais il leur manquait des preuves. C’est désormais chose faite.

Ceci n’expliquait toutefois pas la mort de DSK. Pas encore, car les enquêteurs, intrigués, ont continué leurs investigations. Et ils ont fini par découvrir des images subliminales subrepticement glissées dans la vidéo. Pas n’importe quelles images, celle du film Ring et de sa cassette maudite. Dans ce film d’horreur, des adolescents mouraient une semaine après avoir visionné des images contenues dans une cassette maudite. C’est donc la thèse retenue par les policiers pour qui la mort de DSK colle parfaitement avec ce scénario.

Reste à savoir qui a placé ces images subliminales et si c’était dans le but de tuer quiconque voudrait utiliser cette vidéo. D’après nos informations, il apparaît aujourd’hui que des proches de Ségolène Royal avaient été alertés qu’une première version pirate de mauvaise qualité circulait et ils auraient eux-mêmes récupéré la cassette auprès de la fédération de Maine-et-Loire avant de la rendre. Sans qu’on ait l’impression qu’ils y aient touchée.

Les enquêteurs n’ont plus que quelques jours pour découvrir l’origine de cette manipulation mortelle et surtout un antidote. Car pour avoir vu la cassette, ils vont bientôt mourir à leur tour. Comme les millions d’internautes qui se sont rués sur leur ordinateur ces derniers jours.

David Carzon

Précision : J'avais écrit et publié cette note avant de savoir que la mère de DSK allait mourir. Si je l'avais su avant, je ne l'aurais pas publiée. Maintenant, elle existe et je me suis posé la question de savoir si je devais la supprimer. Je ne l'ai pas fait même si je ne sais pas si j'ai eu tort ou raison.

09/11/2006

Elle est mourue Maïté (spéciale dédicace)

(Tout est presque faux, mais tout aurait pu être presque vrai)

 

La célèbre cuisinière Maïté a été retrouvée morte hier devant ses fourneaux, victime d’un diabète foudroyant. D’après les premières informations dont nous disposons, cette ex-« bonne vivante » avait récemment reçu une commande un peu spéciale. Une riche cannoise, plus gourmande que gourmette (NDLR : le féminin de gourmet et pas le bijou), l’avait mise au défi de composer le repas le plus gras possible. Uniquement pour sa consommation personnelle car cette jeune damoiselle connue sous des avatars tels que Lipid Girl ou Oh Belle X semble être une grande amatrice d’une cuisine plus que riche.

Maïté avait donc loué une immense cuisine à Cannes et fait venir des monceaux d’ingrédients tous plus gras les uns que les autres : tarama, foie gras, charcuterie, beurre, friands, sauces diverses, fromage, et autres aliments frits, rôtis, farcis, enrichis de toutes les manières possibles…

Le problème, c’est que pour élaborer son menu aux calories galopantes, Maïté a été obligée de tester tous les plats qu’elle préparait. A force, elle s’est infligée un diabète fulgurant qu’elle a négligé pour finir son œuvre. Car elle considérait qu’il s’agissait de l’œuvre de sa vie. Et c’est en goûtant la chantilly le chocolat aux amandes pilées, dernière touche du gâteau au beurre fondu, que Maïté s’est effondrée, ou plutôt a roulé, terrassée par cette ultime note de lipide.

Aux dernières nouvelles, la cliente a tenu à rendre hommage au travail de la cuisinière en avalant tout le repas en moins de dix minutes. « J’étais obligée de faire vite, j’avais une crêpe au Nutella sur le feu », aurait-elle dit selon des témoins, le menton encore luisant de graisse.


David Carzon

30/10/2006

Il est mouru Michaël Youn

(Tout est presque faux mais tout aurait pu être presque vrai)

 

La nouvelle étonne peu tant elle était aussi crainte qu’attendue. Michaël Youn a trouvé la mort en Afghanistan où il tournait des sketches pour son émission de télévision. Avec un niveau de prise de risques qui faisait redouter le pire. Le pire qui a fini par arriver.On le savait aussi mauvais acteur qu’incontrôlable, mais la machine s’était vraiment emballée il y a quelques mois avec son retour à la télé.

Jusqu’ici, Michaël s’était un peu rangé des voitures enchaînant bides et succès au cinéma tout en s’amusant à faire des parodies de chansons. La dernière en date, Fous ta cagoule d’un pseudo groupe appelé Fatal Bazooka, copie conforme d’un morceau de rap, paroles débiles en plus, avait cartonné dans les charts. Au point se faire quelques ennemis dans le milieu du rap et de devenir la tête de turc de quelques slammeurs qui l’avaient surnommé affectueusement « Petit con malade ».

Mais si ce tube avait remis Michaël You à « flow », il lui avait provoqué une poussée de « mellonite » aiguë. Il en était même venu aux mains avec un journaliste des Inpopuptibles qui avait dit dans un papier que « l’avantage avec les Inconnus lorsqu’ils parodiaient des morceaux, c’est qu’on pouvait toujours se dire pour se réconforter qu’ils allaient bien finir par se séparer, alors qu’avec Michaël Youn, ce n’est pas possible d’avoir cet espoir ».

Il y a quelques mois donc, l’ex-trublion du PAF était revenu à ses premiers amours, la télévision. Tout ça parce qu’il n’avait pas supporté que TF1 programme le dimanche en access prime time une émission titrée « Evening Live ». Un titre en référence au « Morning Live » que Michaël Youn avait animé durant deux ans sur M6. Chez les patrons de TF1, on clamait officiellement qu’il s’agissait de faire revenir les jeunes sur cette case puisque ni les films d’actions, ni les séries télé du style Les Experts ne semblaient plus leur plaire désormais.

Officieusement, on ne se gênait pas pour dire qu’il fallait faire du Michaël Youn mais en pire. Et on peut affirmer que les animateurs ont rempli les (z)objectifs : sketches systématiquement avec des filles nues, caméras cachées dans des toilettes, collations avec des insectes en tous genres… Mais surtout, il se sont mis à enlever diverses personnes, inconnues ou célèbres. Le but était de leur faire croire à un vrai enlèvement puis de leur ôter leur bâillon et leur bandeau sur les yeux pour leur hurler dessus avec un mégaphone : « Evening Live, l’ émission qui fait peur à tes voisins ».

Vexé par ce qu’il considérait être comme un vol de propriété intellectuelle (oui, tout le monde n’est pas d’accord sur la définition d’intellectuel), Michaël Youn a répliqué en acceptant la proposition de M6 d’animer à nouveau une émission le matin, appelée cette fois « Morning Live or Dead ». Et l’animateur a voulu toujours plus loin, toujours plus fort puisqu’il s’est fait arrêter à plusieurs, notamment à cause de son nouveau concept, tirer des coups de feu dans des endroits insolites. Il devait même être jugé pour avoir brûlé une voiture de police pendant que les policiers étaient en intervention.

Depuis plusieurs semaines, il parcourait régulièrement le monde pour tourner des caméras cachées. Il avait déjà frôlé la mort aux Etats-Unis pour avoir sorti un coupe-ongle dans un avion d’American Airlines et menacé d’en faire usage si les Américains ne s’engageaient pas à manger des cuisses de grenouilles. Expulsé des USA, il avait failli laisser sa peau en Italie où il avait voulu vérifier qu’il faut toujours passer au feu rouge en voiture.

Mais c’est donc en Afghanistan qu’il a réalisé son dernier exploit. D’après nos informations, il aurait voulu se faire passer pour le mollah Omar sur une mobylette. Repéré par un drone américain, il a été « explosé » par un missile tiré par un chasseur F16. Une scène heureusement filmée par le camarade qui l’accompagnait et qui sera diffusée la semaine prochaine sur M6 au cours d’une grande soirée à sa mémoire intitulée : « Prout, caca, pipi, merci Michaël, on a bien ri ».

David Carzon

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu