Avertir le modérateur

16/08/2007

L’absurdité du gâteau coupé en deux

medium_éclair2.jpg



Voilà, je suis encore en vacances, mais il y a des choses qui n’attendent pas. Oui, oui, crois moi, la colère ne prend pas de RTT et encore moins de congés payés. Et cette rage qui m’étreint, je ne peux la contenir. Il ne s’agit pas de la question du statut de la femme du président pourrait bien aller convertir le mollah Omar au christianisme que ça me ferait le même effet.


Non, il y a des choses plus sérieuses que ça. L’autre soir, je me retrouve à un dîner. Jusqu’au dessert, tout va bien, bonne graille, bon pinard… et bardada, voilà qu’on amène huit desserts individuels sur un plateau. Comme on dit à France 3 Orléans-Centre pour raconter comment le père Michu a explosé la terrine de la mère Michu avec sa 22 Long Riffle : et là, c’est le drame. Sur le plateau, y’a plein de gâteaux différents, des éclairs, des tartes, des glands… Bref, de quoi satisfaire tout le monde, y’a plus qu’à choisir.
Ben, non, il faut que quelqu’un lâche qu’on peut couper les gâteaux en deux. Là, ça part en sucette.


- Non, mais ça va pas, je dis. Il est pas question de toucher à ces gâteaux. Je veux en manger un entier moi.
- Ben si, on va les couper, on me répond, comme ça, on pourra en goûter plusieurs.
- Moi, je veux mon gâteau en entier, j’insiste en tapant du poing sur la table. Regarde, tu prends l’éclair, tu prends une bouchée, t’es déjà à la moitié. Et puis, c’est quand t’arrives à la moitié que tu te rends compte que c’est bon et que tu veux manger l’autre moitié. Avec vous, arrivé à ce moment-là, il faudrait que je me tape une moitié de tarte à l’abricot dont j’ai absolument pas envie.
- Oui, mais quand même, pense un peu aux autres, on me reproche.
- Haaaa bordel, je m’énerve, mais assumez vos choix. Sinon, achetez des petits fours.
- Tu fais chier, on me coupe, t’as qu’à choisir le premier, tu prends ce que tu veux. Et nous, on se partage le reste.
- Ok, moi, je prends l’éclair et je vous emmerde.

medium_éclair.2.jpg



Parfois, c’est même pas la peine de parler politique pour plomber une soirée.

David Carzon


Commentaires

Au moins nous savons comment tu as attrapé cette fameuse bouée...

Écrit par : celle qui sent la vanille | 16/08/2007

et encore, j'ai pas dit ce que j'ai baffré avant les gââââteaux

Écrit par : david carzon | 16/08/2007

Un caprice pour le plaisir de manger un gâteau, ça ressemble bien à une double régression. Quel art ! j'admire...

Écrit par : coccinelle | 17/08/2007

où pourquoi je n'ai eu droit qu'au chapeau de la religieuse .
faut qu'on change d'amis. ou qu'on apporte le dessert ?

Écrit par : Cécile | 18/08/2007

En plus, le chapeau de la religieuse, c'est le plus petit morceau. Là, faut trancher dans le vif, faut changer d'amis.. :)

Écrit par : david carzon | 18/08/2007

ben, ça promet comme rentrée… à mardi.

Écrit par : bastien | 19/08/2007

Personnellemnent, j'aime bien les glands et les figues avec plein de crème patissière dedans ( à la vanille avec une petite pointe de rhum ou kirsh)...et c'est vrai que je suis malade rien qu'à l'idée de les partager avec quelqu'un comme les amies de ma mère !! mais je suis polie alors je partage
PS : le chapeau des religieuses , c'est pas mal non plus mais , des fois, y' a pas beaucoup de crème dedans...
hum ! j'ai une p'tite faim , moi !

Écrit par : zaza | 29/08/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu