Avertir le modérateur

21/03/2007

Pas assez de confiture pour beaucoup de cochons

Vous mettez une tarte aux pommes pour vingt goujats, que croyez-vous qu’il se passe ? Certains vont vouloir tout partager de manière équitable, d’autres voudront le maximum de parts pour eux seuls, d’autres encore juste les pommes ou juste la pâte, enfin il y a ceux qui ne mangeront rien mais filmeront les autres en train de manger ou de se battre pour leur part.


Vous visualisez la scène ? Et bien la campagne électorale, c’est un peu ça en ce moment. Il y a peu de nourriture pour beaucoup de monde. C’était flagrant dimanche au meeting pour la jeunesse de Nicolas Sarkozy au Zénith. Avec Laurent Troude (l’excellent photographe de Libé), on regardait le nombre de photographes, de caméramans, de camescopmans qui faisaient tous les mêmes images, s’intéressaient tous aux mêmes scènes, interrogeaient les mêmes jeunes…

medium_SARKOZY.2.JPG

La multiplication de nombre de reporters de tous poils est bien sûr liée à l’explosion d’internet, des blogs, des webtélés… En soi, ce n’est pas une mauvaise chose, le problème c’est que les politiques donnent eux, la même chose à ces nouveaux médias qu’aux médias traditionnels. On se retrouve tous sur le même gâteau.


Après, c’est bien évidemment le talent qui parvient à faire la différence. Mais tout le monde ne peut pas faire du Magne&Viard, du Politic Show ou du IPol, trois exemples de gens qui ont su, dans trois registres différents, contourner les règles, convaincre les politiques de laisser travailler, trouver un ton, un créneau pour faire du neuf avec du vieux…


Mais fondamentalement, les hommes et les femmes politiques n’ont pas, eux, changé leurs manières de travailler. Certains ont ouvert des blogs pour faire leur com’, mais jamais pour parler de campagne électorale, de politique, de coulisses, tout simplement pour parler d’eux...


Les partis ont tous ouvert leurs portes à ces nouveaux médias, mais de la même manière qu’avec les autres médias. Pour un Arnaud Montebourg qui se livre à Politic Show ou un José Bové qui se laisse suivre par Magne&Viard, combien continuent de fonctionner de la même manière ? Pas assez. D’autant que plus ils sont présents dans les médias, plus ils cherchent à contrôler leur image à tout prix. Et là, la tarte aux pommes se transforme en une maigre part.

David Carzon

(photo Sébastien Ortola / 20 Minutes) 

Commentaires

Y'a plus que des miettes tu veux dire ?
En ce qui me concerne, la politique me rend de plus en plus malade avec ce pouvoir des médias à te montrer ce qu'ils veulent bien te montrer et à réussir à influencer celles et ceux qui le sont si facilement.
Moi je sais que je ne veux pas voir telle ou telle chose parce que ce que j'en verrai ne sera pas ce que j'en sais...

Au bout du compte, il n'est plus seulement question de miettes de tarte mais de savoir si, en ayant envie de se faire son propre jugement, il ne faudrait pas plutôt éviter ce que montre le média pour lui préférer, intrinsèquement, ce que le politicien a vraiment dans le fond de sa tête.

Mais tout ceci, au risque de faire rallonge dans mon com., est trop rare à trouver pour garder encore confiance dans la politique...
g.

Écrit par : g. | 23/03/2007

question: Nicolas Sarkozy a-t-il réserver ses places pour le concert de POLICE ???????

Écrit par : PARNALAND | 23/03/2007

Il n'a pas besoin, il est invité...

Écrit par : david carzon | 23/03/2007

@david,
Cécilia adore Sting !
Ce que Cécilia veut, Nicolas fait tout ce qu'il peut pour qu'elle l'ait...
"Je reste si tu es président."
Et voilà !
Il ne pourra pas dire qu'elle ne l'avait pas prévenu.

Écrit par : corinne | 23/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu