Avertir le modérateur

09/12/2006

Il est mouru le PSG

(Tout est presque faux mais tout aurait pu être presque vrai)

Coup de sifflet final. Après été cachée le plus longtemps possible pour éviter des débordements de supporteurs, la nouvelle a été confirmée hier soir : il est mouru le PSG. Triste fin pour le club de football de la capitale, plus mythique pour son histoire et ses résultats chaotiques que son palmarès sportif.

Cela faisait quelques années que le club parisien n’avait plus rien à voir avec le football. En 2007, il avait été définitivement interdit de ballon rond pour cause de supporteurs incontrôlables. Faute de trouver une solution pour canaliser l’ardeur des tribunes, le PSG avait joué plusieurs mois à huis clos.

Par amour pour ce sport, Francis Lalanne avait tenté de jouer les médiateurs entre le club, les hooligans les plus durs [c’est à dire racistes et fascistes] et les supporteurs normaux [c’est à dire racistes mais pas fascistes]. Mais le chanteur avait été retrouvé inconscient dans un parking sous le Parc des Princes, sa queue de cheval coupée et enfoncée dans la gorge. Et un mot laissé par terre disant : « Toi, le rond de cuir ne t’occupe pas de notre rond de cuir ».

Une signature troublante pour les policiers. En effet, les enquêteurs ont toujours pensé qu’il s’agissait d’un jeu de mot trop élaboré pour avoir été fait par un amateur de football, eux-mêmes ayant mis un certain temps à comprendre. Mais même si aucun coupable n’a été trouvé, le mal était fait et aucun compromis n’a jamais été trouvé pour retrouver assez de sérénité dans les tribunes.

Et le pire est arrivé le soir lors d’un match contre Sedan décisif pour le maintien du PSG en L1. Frustrés de ne pas voir leur équipe gagner un des rares matchs de la saison, 25 000 supporteurs se sont retrouvés aux abords du Parc des Princes et la bière aidant, la situation a vite dégénéré. Une bagarre générale que les forces de l’ordre ont mis deux jours à arrêter. Deux jours de furia où tout a été dévasté dans un rayon de trois kilomètres autour du stade et qui ont conduit à l’interdiction faite au PSG de pratiquer le football.

Le club a alors tenté une reconversion dans d’autres sports. Mais son passé ne cessait de le rattraper. Une saison de rugby : pas un essai marqué. Une autre de hand-ball : pas un match gagné. Du tir à l’arc : pas une flèche dans la cible. Du moto-cross : que des chutes dans les premiers tours. Les échecs : mat en cinq coups.

Alors en se mettant au parachutisme, le PSG aurait bien dû se douter qu’il prenait un risque inconsidéré. Ça n’a pas manqué puisque lors du premier saut, le parachute, bien évidemment, ne s’est pas ouvert et le PSG s’est écrasé au sol. Son enterrement a eu lieu dans le plus grand secret, quelque part dans l’enceinte de ses premiers amours, le Parc de Princes.

Il paraît qu’au moment de la mise en terre, le cercueil s’est cassé la gueule.

David Carzon 

Commentaires

Encore un amalgame...
faux supporter = racistes et fascistes
vrai supporter = racistes.

C'est vraiment du n'importe quoi.
Au lieu d'écrire de fausses histoires à la c... reconverties toi dans la couture ou le tricot, et demandes toi si celles qui font des coutures parfaitement droit son facistes et racistes.

Alors quant on ne sait pas de quoi on parle, on evite d'ecrire des "sottises" de ce type.

Écrit par : impassible | 11/12/2006

Merci impassible de porter si bien votre pseudo. Merci aussi d'avoir des vraies réactions à la c... sur de fausses histoires à la c...

Écrit par : david carzon | 11/12/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu