Avertir le modérateur

13/09/2006

Et si l'arbre Sarkozy cachait la forêt Hallyday ?

(Tout est presque faux, mais tout aurait pu être presque vrai) 

 

On peut dire que personne n’a rien vu venir. Durant des mois, les observateurs politiques ont focalisé leur attention sur les rivalités entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal. Mais comme à chaque élection présidentielle, il ne fait pas bon être favori trop tôt. Et la surprise a fini par arriver hier soir : Johnny Hallyday vient d’être désigné par l’UMP pour être son candidat à l’élection suprême.

medium_SGE.JUD80.030906120534.photo02.jpgAujourd’hui, on se rend compte que tout s’est joué début septembre 2006, lors des universités d’été de l’UMP à Marseille. Nicolas Sarkozy, alors tout puissant, avait invite deux personnalités : Doc Gynéco et Johnny Hallyday. Si le premier disparaît vite de l’entourage du président de l’UMP pour avoir tenté d’initier son fils Louis au cannabis, le second a fini par prendre une place de tout premier ordre au sein du parti, au point de faire de l’ombre au grand chef.

Et alors que Nicolas Sarkozy s’engluait dans les dossiers délicats (expulsions du territoire de tous les employés de GDF contre la privatisation, exécutions des sans-papiers en situation irrégulière, fichage de tous les Français…), le rocker belge qui a fini par reprendre la nationalité française, étonnait par ses propositions pour le pays : concerts tous les week-end dans les jardins du Trocadéro, baisse des taxes sur le whisky, lunettes gratuites pour tous, obligation d’acheter selon ses moyens des cd pour soutenir la filière musicale, facilitation des conditions d’adoption, transfer des cendres d'Eddie Barclay au Panthéon…Des mesures populaires faites par le plus populaire des chanteurs qui est devenu le plus populaire des candidats. Car ce sont les militants UMP qui lui ont demandé de devenir leur poulain. Avec le résultat qu’on sait aujourd’hui.

Du côté du Parti socialiste, face à ce mastodonte, on a préféré annuler la désignation de Ségolène Royal pour présenter un nouveau candidat capable de rivaliser avec Johnny. Beaucoup d’artistes de gauche ont décliné (Pierre Arditi, Renaud, Higelin, Lavilliers) et les militants socialistes devront donc choisir entre Bénabar et Joey Star.


David Carzon

14:28 Publié dans Et si... | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sarkozy, hallyday, gynéco, ump

Commentaires

Monsieur Carzon,

Vous êtes indéniablement le hérault de la blogosphère francophone.

Continuez à nous surprendre.

Un Loupanthère admiratif.

Écrit par : loupanthère | 13/09/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu