Avertir le modérateur

29/03/2006

Toute la beauté de la discrimination positive

Lors de son meeting de futur présidentiable à Douai lundi soir, Nicolas Sarkozy avait mis en avant sa fameuse idée de discrimination positive. Elle se trouvait assise sur la tribune d’honneur, au deuxième rang derrière le chef. Et franchement, on ne voyait qu'elle et sa blackitude.
medium_sarko_douai.jpgEn plus d’avoir la classe, d’être jeune, jolie et bien habillée, la « discrimination positive » ne se laisse pas séduire facilement et surtout, elle refuse d’être réduite au rôle de potiche. La « discrimination positive » n’applaudit pas le chef comme un robot. La « discrimination positive » ne prend pas pour argent comptant toutes les promesses que le chef peut faire. La « discrimination positive » sourit quand elle a envie de sourire. La « discrimination positive » hoche de la tête seulement quand elle approuve vraiment ce que le chef dit. La « discrimination positive » jette au chef un regard noir quand elle est mécontente. La « discrimination positive » n’est peut-être pas une fan absolue, mais elle est sincère. La « discrimination positive » n’a pas franchement envie d’être assise là, exposée au yeux de tous, mais elle sait qu’il est important qu’elle soit représentée et visible dans ce parterre un peu trop blanc, un peu trop vieux.

David Carzon
Photo : Sébastien Ortola.

Commentaires

A suivre, si Sarko passe un jour par Nevers. Suis ravi de te lire.

Écrit par : Depalle | 28/03/2006

Ravi que tu me lises. J'avais cru voir passer un bout de blog à ton nom ici, mais je ne le retrouve plus.
@ +
David

Écrit par : david carzon | 29/03/2006

Voilà l'adresse. Comme ça tu auras des nouvelles de Nevers

http://neversmore.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : Depalle | 29/03/2006

http://www.radioshic.com

Écrit par : pfff | 29/03/2006

David,
Guy attend des nouvelles pour sa note du jour. Je viens faire un tour sur ton blog. En effet, la "discrimination positive" de Sarko est plutôt jolie et pas d'accord pour jouer les potiches. J'ai vu une autre potiche à cette tribune de Douai. Tu te souviens, la SEDV ? Nicole Guedj. Elle se rapproche de plus en plus de Sarko. On se demande bien pourquoi...
Tu te souviens, qu'il y a eu en son temps, une chargée de mission pour l'amélioration du droit des victimes. Pas canon comme fille, intelligente tout de même et pertinente, voire même insolente face au protocole ministériel qui entourait ladite mission. Elle ne souriait pas non plus bêtement aux sarcasmes de Sarko, ni n'approuvait ses discours bétonnés, orientés. Oui, Sarko est un homme de génie pour manipuler les média et créer l'évènement là où il n'y en a pas la plupart du temps. Sarko fait l'évènement. Est-ce qu'on y croit ou fait-on semblant d'y croire ? Un staff "blanc-black-beur", ça fait ministre ouvert, dans le vent, qui vit avec son époque. La modernité c'est son truc à Sarko.
Sauf que, il y a un bémol ( après avoir donné le LA c'est obligé), Sarko, il utilise, il jette sans aucun état d'âme. Comme une conne la chargée de mission dont je te parle a couvert les média sur 8 mois de mission. Elle a joué l'illusionniste. Cette mission allait changer les difficultés rencontrées par les victimes d'infraction pénale. Rien n'a changé mais elle a eu le mérite de bouger les institutionnels, les technocrates. Un conseiller de Sarko la mettait souvent en garde : "Attention à ce que vous allez dire. On ne vous demande pas de faire de la politique." Il a eu parfois des grosses bouffées de chaleur à cause de son côté imprévisible à cette fille pas canon mais qui déterrait souvent la hache de guerre au lieu de l'enterrer.
Résultat des courses, un ministre satisfait. Cette conne avait réussi à faire de la cause des victimes la priorité du ministre. Pour la vox populi.
Note au passage qu'elle a été la chargée de mission la moins rémunérée de ce gouvernement. Un titre pompeux pour un salaire basé sur le SMIC. Soit à peine 1000 Euros net/mois.
Note aussi que ses billets SNCF étaient réservés en seconde classe.
Elle a l'âme en paix, elle ne se sent pas responsable du déficit budgétaire de la France et elle n'a pas profité du système au détriment du contribuable.
Le show de Sarko, elle connait la chanson. Il est bien rôdé le numéro.
Bz à toi. Corinne

Je le savais tout cela. La chute n'a pas été trop douloureuse. J'ai mis mes activités professionnelles entre parenthèses le temps de cette mission pour les reprendre avec davantage de joie.

Écrit par : Corinne | 30/03/2006

Hello Corinne,

Oui, oui, je me souviens très bien de cette chargée de mission. Elle, elle a toute mon estime pour sa sincérité et son caractère entier. Deux qualités un peu dérangeantes et gênantes dans le monde de brutes dans lequel elle a évolué durant quelques mois.
Pour ton info, j'ai signalé dans mes papiers en version écrite la présence, surprenante, de la très chiraquienne Nicole Guedj au meeting de Sarkzo. J'ai d'ailleurs dans les tiroirs de 20 Minutes une page en attente sur les ex-Chiraquiens passés chez l'ennemi.
En tout cas, la chargée de mission dont tu me parles, elle est bien au-dessus de tout ça. Et heureusement.
Bises
David
PS : J'ai bien eu ton message à midi.

Écrit par : david carzon | 30/03/2006

David,
Garde-moi un numéro au chaud pour les quelques lignes sur la SEDV.
Surveille bien ton tiroir. On ne sait jamais.
Qu'est-ce que mijotent les chiraquiens passés à l'ennemi ?
J'ai en mémoire des faits qui sont des perles sur cette immense comédie à laquelle nous assistons passifs et permissifs. Qu'on soit chiraquien ou sarkozyste.
Alors, elle est pas belle la vie ?
J'attends ton coup de fil.
Corinne

Écrit par : corinne | 30/03/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu